L'auteur, l'auteur...

Publié le par Antoine Chainas

La dernière ligne droite de Surfaces, roman qui devrait suivre Anaisthêsia (à paraître pour Avril 2009 - Série Noire - Gallimards éditions) se profile.

L'auteur en pleine rédaction d'une scène d'action...












Et une scène d'amour, une...











Une première version de cet épais volume devrait être finalisée dans les jours qui suivent.

Commenter cet article

Bastien 14/09/2008 17:44

Salut Antoine,

J'ai découvert ton blog par Jean-Marc. Très intéressant, et surtout beaucoup plus entretenu que le mien. Mais je n'ai jamais été doué pour le jardinage.
En tout cas, je suis ravi de constater par ces photos récentes, que tu te portes bien. Ça me rassure, comme de savoir que la sortie pour début 2009 à la SN est maintenue. Impatience… Toujours le "roman glaçant"?
A bientôt
BB

Antoine Chainas 14/09/2008 18:19


Salut Bastien,
Ca fait plaisir d'avoir de tes nouvelles. A mon grand désarroi, ton petit break de vacances me semblait perdurer. J'espère que tu t'y remettras tôt ou tard, quand tu retrouveras l'énergie ou
surtout - j'imagine - le temps. En tout cas, oui, Anaisthêsia, le roman prévu pour avril 2009, est bien celui dont je t'avais parlé. "Glaçant" me semble plutôt être un terme d'Aurélien, néanmoins
je pense que ça convient. Il y aura une autre surprise pour ce même mois. Mais chut... Motus, je ne suis pas autorisé pour l'instant... Dès que je peux...
A bientôt, alors...
Antoine Chainas.
P.S : Je serai à Vienne le w.e. du 15 octobre. Peut-être t'y rendras-tu aussi ?


MiKa ... 01/09/2008 14:50

Merci pour tes conseils, je vais continuer à écrire et me laisser porter par les mots !
Et de rien pour la critique ... enfin merci plutôt à toi pour le livre car j'ai passé un très bon moment.
A bientôt.

MiKa ... 01/09/2008 00:00

Je m'essaie aussi à l'écriture mais je vais vite arrêter vu l'état dans lequel on finit ... hu hu hu ! ;-)

Antoine Chainas 01/09/2008 10:43



Bonjour Mika,
N'aie pas peur, tous ne finissent pas comme moi. Tu peux continuer à t'essayer à l'écriture. Mieux : tu peux continuer à laisser l'écriture t'essayer, c'est le meilleur moyen d'être à peu près
normal le reste du temps. Mais si les symptômes persistent, consulte ton médecin.
A bientôt.
P.S : J'ai bien aimé ta critique de Versus. Effectivement, lire un bouquin en se cachant les yeux est une opération périlleuses. En tout cas, content que tu aies apprécié et merci.



ML 29/08/2008 09:59

C'est en forgeant qu'on devient forgeron, c'est en forgeant qu'on devient forgeron, c'est en forgeant qu'on devient forgeron, c'est en forgeant qu'on devient forgeron, c'est en forgeant qu'on devient forgeron, c'est en forgeant qu'on devient forgeron, c'est en forgeant qu'on devient forgeron, c'est en... stakkanovisme de l'écriture, taylorisme de l'écriture, fordisme de l'écriture, habitude, habitude, habitude, habitus, c'est en forgeant qu'on devient forgeron... Bonne journée à toi, Antoine, et continue d'être si prolifixe.
Marin

Antoine Chainas 29/08/2008 16:58


Salut Marin,
J'ai eu peur, au début, j'ai cru que c'était Jack Nicholson qui m'envoyait un mail de l'Overlook Hotel. Mais comment as-tu deviné ce que je me dis tous les matins devant ma glace avant de partir au
boulot ? On appelle ça la méthode Coué, ce me semble.
Amitiés.
A bientôt.


Eric Forbes 28/08/2008 05:51

C'est quoi le truc pour être si prolifique ? Moi j'ai mis 4 ans pour un tout petit roman de 300 pages !
Éric, Montréal

Antoine Chainas 28/08/2008 11:24


Salut Eric. Rassure-toi, mon premier roman faisait deux cents pages à tout casser et j'ai mis pas loin de trois ans pour l'écrire. Chez nous, on dit : "c'est en forgeant qu'on devient forgeron". Et
je ne suis pas sûr d'être encore devenu forgeron. En plus, tu vois dans quel état ça me met ! It's a loooong way to the top if you wanna...
A bientôt