Un festival

Publié le par Antoine Chainas

Bon, pour ceux et celles qui me connaissent un peu, mon extrême timidité alliée à un tempérament pas vraiment porté sur le "social" (au sens québécois du terme : entendre par là le côté sociable, les sourires, l'éloquence, la parlotte, la causette, le bout de gras, les sourires, les restaux, la convivialité, les compliments, la chaleur, le bonheur, les éclats de rire, l'attente, les plaisanteries, la sympathie... Certains appellent ça simplement la vie), les festivals ne sont pas vraiment mon fort. Au grand dam de mon éditeur adoré, des organisateurs souvent dévoués à la cause, très sympathiques et de surcroît enthousiastes, ainsi que des hordes de fans déchaînés qui se pressent : un exemplaire de Versus dans une main et un cran d'arrêt dans l'autre.
Cependant, les 15 et 16 novembre, je ferai une petite entorse à mon règlement intérieur et me rendrai à Vienne (pas au pays de Sissi, mais près de Lyon) pour participer au festival Sang d'Encre, dont on m'a dit le plus grand bien. Et je suis toujours enclin à écouter ceux qui en savent plus que moi en ce qui concerne les domaines étrangers.
Sachez en outre que l'intérêt de la manifestation résidera dans un panel d'invités dont il ne pourra être qu'éclairant d'avoir les lumières sur les tenants et des aboutissants du polar post-moderne eurocentré en période de turbulences atmosphériques.
J'appelle notamment dans la catégorie beau-gosse-pas-con-du-tout-qui-parle-super-bien-et-qui-en-plus-est- heureux-de-vivre-et-écrit-des-romans-magnifiques : Caaaaryl Férey.
J'appelle dans la catégorie peu-loquace-mais-adorable-intègre-styliste-hors-pair-et-lauréat-d'une-kyrielle-de-prix- pour-son-dernier-roman-Garden-of-Love : Maaaarcus Malte.
Dans la catégorie proximité-d'esprit-tout-aussi-talentueux-et-à-la-vision-réellement-ambitieuse : Maaarin Ledun.
En lice dans la catégorie connais-pas-personnellement-mais-aime-beaucoup-leurs-bouquins-et-suis-curieux-de -les-rencontrer-les-voir-les toucher-les embrasser-les... On se calme ! J'ai nommé : Thieeerry Jonquet et Briiiigitte Aubert.
Mais celui que je serai le plus étonné de rencontrer, tant il m'intrigue, tant il me semble étrange et étranger, ce sera bien entendu ; Annnntoine Ch... Oh, la ferme !
A bientôt, alors ?

Commenter cet article

Christine Favier 26/09/2008 09:29

Bonjour,

Je travaille à la bibliothèque de Vienne co-organisatrice du festival Sang d'encre, où nous aurons le plaisir de vous recevoir les 15 et 16 novembre prochains. Je désire organiser une table-ronde le dimanche en début d'après midi sur le thème "Ce qui change dans le polar français avec la nouvelle génération d'auteurs : rencontre avec Antoine Chainas et Marin Ledun" (animée par Thierry Caquais). J'espère que vous accepterez de participer à cette rencontre. N'hésitez pas à prendre contact avec moi pour de plus amples informations.
Merci