Variables aléatoires de proximité

Publié le par Antoine Chainas

...ans ma rue les hommes tombent à un mètre de l'arrivée des mouches sur les paupières dans ma rue les filles fondent comme des icônes glacées stars muettes et sans ombre dans ma rue y a des chats noirs et des échelles attention les poisseux se ramassent à la pelle dans ma rue y a des gens pieux et des églises des vieilles qui penchent genre tour de Pise dans ma rue y a du sang beige et de la neige ne pas glisser sous les cortèges dans ma rue les antennes plient parfois les matches de foot ne passent pas dans ma rue les petits garçons ont le teint pâle ils brillent la nuit sous les étoiles dans ma rue les vierges sont sans pieds sans mains sans destin elles ne font que passer dans ma rue baisse la tête les hélicos volent bas et y a des bas qui blessent dans ma rue s'il te plaît dis merci à la dame celle qui ne sourit pas lorsque les anges planent dans ma rue y a parfois des élans de tendresse à l'heure de la messe dans ma rue à chaque pas y a des oiseaux qui s'envolent dans le ciel où tracent des avions de combat dans ma rue à chaque pas un tremblement de terre ou quelqu'un qu'on enterre dans ma rue les supermarchés sont pleins de codes-barres à déchiffrer de clients mécontents et de caissières cassées dans ma rue les hommes sont armés sous leur manteau et sous leur peau travaillent les asticots dans ma rue y a des flammes et des trombes d'eau à perdre haleine dans ma rue y a des larmes faites de cobalt et de cristal papa est un type très normal dans ma rue quand il fait chaud fermez les fenêtres tournez le dos la cerise est sur le couteau dans ma rue tout fait froid à l'échine sur les bras la fièvre est là en contrebas dans ma rue y a des tonnes de rêves qui meurent sur le trottoir dans les caniveaux où coule l'or de nos veines de nos cervea...

Publié dans nouvelle-poésie

Commenter cet article

alain 05/01/2009 22:15

Bonsoir
Je sais que Christine Durietz a quitté la série noire. C'est pourquoi je passais par ce biais. Si vous m'envoyez votre mel, je vous contacterai..

Antoine 05/01/2009 21:56

Bonjour Alain,
C'est très gentil. Cependant, tout cela est un peu loin pour moi. J'ai énormément de mal à me projeter dans le temps. Aussi, je pense que le plus judicieux serait que vous me le rappeliez ultérieurement - ou mieux, que vous passiez par l'attachée de presse de Gallimard qui, elle, saura me le rappeler en temps et en heure. Je suis d'un naturel distrait.
Merci encore.
Cordialement.
Antoine.

alain 31/12/2008 15:27

Je passe par le blog pour vous contacter. Je suis l'un des organisateurs de Noir sur la ville à Lamballe (22). Nous serions heureux de vous accueillir en 2009 (14-15 novembre). ..