3006 2948

Publié le par Antoine Chainas

On reprend doucement avec la publication de quelques poèmes... en attendant septembre.

 

Rêves insensés,

Aussi brefs qu'une fusillade

Au coeur d'une révolte

 

Destins inscrits

Sur les uniformes volages

Que le vent colporte

 

Des missions intestines

Aux heures du déclin :

Poussières aventureuses

 

Dissipé au matin

Dans un grelottement d'aube,

Le souffle d'une vareuse

 

Les visages impuissants,

La course consolatrice,

Interrompent leur refrain

 

La fumée d'horizon

Déploie ses caprices d'étoffes

Dans un ciel incertain

 

Publié dans nouvelle-poésie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article