Moisson hivernale

Publié le par Antoine Chainas

Un début d'année chargé. L'occasion pour les retardataires du 24 décembre, friands de sensations fortes, d'assouvir a prosteriori leur  frénésie d'achats compulsifs.

 

En janvier, on trouvera au rayon des traductions :

 

 

product 9782070138807 195x320Deuxième ouvrage de Stokoe à paraître en France, toujours aux éditions Gallimard. Un roman noir d'une extrême tendresse. Une pastorale magnifique où l'on retrouve néanmoins le goût des intrigues millimétrées et des engrenages fatals propres à l'auteur. Empty Mile constitue, par sa surprenante douceur, une sorte d'antithèse au terrifiant La Belle Vie (voir ci-dessous). Tout ceci sans que le style perde une once de sa puissance, c'est dire le talent du romancier et l'étendue de sa palette.

 

 

 

 

 

 

 

 

  9782709643849-GUn imposant roman fantastique à l'efficacité redoutable. Une parution Jean-Claude Lattès. Vampires, Père Noël et voiture maléfique : que demander de plus ? La littérature populaire dans ce qu'elle a de meilleur. Joe Hill se glisse avec une aisance stupéfiante dans les interstices oniriques du quotidien et accompagne ses personnages attachants jusqu'au bout du cauchemar.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

9782709643832-GToujours chez Lattès. Hommage turbulent du père et du fils au Duel de Steven Spielberg. Une novella menée tambour-battant et teintée d'un humour corrosif fort réjouissant. On en redemande.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au rayon des rééditions :

 

product 9782070456178 195x320Reprise en poche d'un roman de 2010 pour lequel j'éprouve une grande affection.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

product 9782070456192 195x320Pour mémoire, on se réfèrera au billet publié à l'occasion de la sortie en grand format du premier roman de Stokoe en France.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En février :

 

product_9782070141784_195x320.jpgUne autre traduction. C'est violent, âpre et teigneux. L'histoire pourrait se résumer ainsi : des rednecks balaises et vicieux passent leur temps à se faire démolir par des rednecks plus balaises et plus vicieux qu'eux. Mais on ne rendrait pas justice à la subtilité de ce livre coup-de-poing de Frank Bill. Sous la sauvagerie rurale, c'est une certaine vision d'un lumpenprolétariat foudroyé par la misère et gangréné par la drogue qui se déploie. Une approche hobbesienne assez inédite des recoins oubliés de l'Amérique post Bush.

 

 

 

 

 

 

 

 

product_9782070456642_195x320.jpgRéédition du premier recueil de l'écrivain. Déjà, l'énergie phénoménale balayait tout sur son passage. Traduit par Isabelle Maillet.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En marge :

 

product_9782070143658_195x320.jpgUne parution très attendue au mois de janvier : un très court récit de Frédéric Jaccaud dont nous avons entendu le plus grand bien. Mine de rien, l'auteur helvète s'installe, de roman en roman, comme l'une des figures excentrées les plus stimulantes de la littérature de genre.

Commenter cet article