Ravage libéral ?

Publié le par Antoine Chainas

Parler aux confrères, signer les rapports, diriger les réunions, se rappeler des anniversaires, organiser les flux, une salle de bains perso, faire du management individuel, optimiser la synergie, draguer Deborah, se prendre une veste, ravaler sa fierté, utiliser le téléphone rose, chialer au bout du fil, procéder à un appel de fonds, manger un petit pain, être poursuivi pour harcèlement sexuel, refuser une promotion, cinquième vodka, chier sur le bureau de Deborah, s'acheter un flingue, se l'enfiler dans la bouche, dégueuler sur le bureau de Deborah, sauter par la fenêtre, sucer un mec, toucher de la coke, exploser sa voiture, pratiquer une auto-fellation, bouffer des nuggets au poulet, se couper les couilles, s'écrouler dans le caniveau, rencontrer un poisson géant, le baiser jusqu'à la moelle, bondir dans un jet, bombarder la Russie, voler jusqu'au soleil, et mourir.

 

Journée ordinaire d'un patron résumée en deux minutes. Sous le costar Cerruti coupe cintrée et la cravate Vuitton en jacquard de soie, bat un petit coeur en détresse. Vous en doutiez encore ?

The Lonely Island - Like a Boss

 

 

Commenter cet article