Une enfance montrée

Publié le par Antoine Chainas

monstre200Soyons précis : Monstre (une enfance), premier roman du suisse Frédéric Jaccaud, paru l'année dernière aux éditions Calmann-Levy dans la collection Interstices - collection dont nous avons déjà dit tout le bien que nous pensions -, n'est pas un livre sur la monstruosité, mais bien un livre sur l'enfance. Ou plutôt, Monstre n'est pas un livre sur la monstruosité, mais sur la fin de l'enfance. Mieux, Monstre n'est pas un livre sur la monstruosité, mais sur la fin de l'enfance fantasmée. Ou encore, Monstre n'est pas un livre sur la monstruosité, mais un livre sur une fin de l'enfance fantasmée. Plus précisément, Monstre n'est pas un livre sur la monstruosité, mais sur une fin de l'enfance fantasmée et rétrospective. Si l'on veut tout à fait complet, on dira que Monstre n'est pas un livre sur la monstruosité, mais un livre sur une fin de l'enfance fantasmée et rétrospective absolument formidable. Enfin bref, Monstre est à lire séance tenante, histoire de rouvrir, le temps de quelques pages, la béance froide et lumineuse des jeunes années.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article