Unordnung schafft Knechtschaft

Publié le par Antoine Chainas

Relu récemment. Et avec quel délice. Guy Fawkes et son Gunpowder Plot, définitivement solubles dans l'expression populaire du neuvième art. Dystopique ? Remember, remember, ceci est toujours d'actualité, je répète, ceci est toujours d'actualité...

 

V-20for-20Vendetta-20new-20edition-20Alan-20Moore-20David-2.jpg

"- Il ne faut jamais dépendre des majorités silencieuses, Evey. Parce que le silence est une chose fragile qui s'efface au premier cri. [...] Le bruit est proportionnel au silence qui l'a précédé. Plus le calme était absolu, plus le coup de tonnerre choquera. Nos maîtres n'ont pas entendu la voix du peuple depuis des générations, Evey. Et elle est bien plus puissante qu'ils ne veulent s'en rappeler.

[...] - Le tumulte et des émeutes, V... C'est ça, l'anarchie ? C'est ça, le pays de fait-ce-qui-te-plaît ?

- Non. Tout cela n'est que le pays de prends-ce-que-tu-veux. Anarchie veut dire "sans maître", pas "sans ordre". Avec l'anarchie vient une ère d'ordnung, d'ordre vrai, qui ne peut être que volontaire. Cette ère d'ordnung commencera lorsque le cycle de verwirrung que révèle ces bulletins aura atteint son terme. Ceci n'est pas l'anarchie, Evey. C'est le chaos."

V pour Vendetta - Alan Moore, David Lloyd - DC Comics Inc. 1988.

 

Commenter cet article